Le back button focus

Si vous lisez mes articles, vous avez peut-être remarqué que j’évoque souvent une technique (ou plutôt une configuration je devrais dire) que l’on appelle le back button focus. Ce dernier permet de séparer sur deux boutons distincts la mesure de l’exposition et la mise au point automatique. Pourquoi est-ce pratique ? Et pourquoi je ne travaille plus que de cette manière ? Les réponses dans la suite de ce billet !

 

Le fonctionnement normal d’un appareil photo

Lorsque vous sortez votre nouvelle machine de sa boîte pour la toute première fois, il sera configuré d’une certaine manière ; les paramètres varient selon les marques, mais le fonctionnement du bouton dédié au déclenchement est toujours le même :

  • Vous enfoncez le bouton à mi-course : la mise au point auto s’active et votre appareil effectue sa mesure de l’exposition.
  • Vous enfoncez totalement le bouton : l’appareil prend une photo, mais seulement s’il a fini de faire la mise au point, dans le cas contraire il attendra d’avoir fini sa mise au point pour déclencher. Dans le cas où la mise au point automatique échoue, le déclenchement ne se fera pas.
  • Si vous ne relâchez pas totalement le bouton de déclenchement, vous pouvez continuer à prendre des photos sans refaire la mesure de l’exposition et la mise au point automatique.

Ce fonctionnement est simple et très bien adapté aux débutants, de plus il évite que l’on puisse déclencher sans avoir effectué la mise au point automatique.

 

Avec le back button focus

Regardons maintenant comment fonctionne un appareil photo configuré pour utiliser le back button focus :

  • Vous enfoncez le bouton de déclenchement à mi-course : l’appareil fait la mesure de l’exposition
  • Vous enfoncez totalement le bouton : l’appareil déclenche
  • Vous appuyez sur le bouton dédié à la mise au point : il fait la mise au point (logique ! :p)

Un fonctionnement également simple, mais qui nécessite d’appuyer sur deux boutons pour effectuer la mesure de l’exposition, la mise au point et le déclenchement au lieu d’un seul. 

 

Pourquoi l’utiliser ?

Là, vous vous demandez sans doute pourquoi je me complique la vie avec une telle configuration. Eh bien, en réalité, c’est plus simple et moins gênant d’utiliser son appareil de cette manière ! Je vais maintenant vous expliquer pourquoi :

a) Sujets statiques (paysages, macro, objets, etc.)

Je fais de la photographie de paysage, j’effectue ma mise au point et j’enclenche. Malheureusement, la mesure de l’exposition de mon appareil ne me satisfait pas, je décide donc d’utiliser la correction d’exposition. Avec le back button focus, je ne suis pas obligé de refaire ma mise au point avant de déclencher à nouveau. Vous pourriez, bien entendu, basculer votre objectif en mise au point manuel temporairement, mais le back button focus vous évite d’avoir à faire cette manipulation supplémentaire à chaque fois que vous souhaitez passer de la mise au point automatique à la mise au point manuelle et inversement. Ainsi, on profite de la mise au point auto et manuelle en même temps avec le back button focus.

b) Sujets mobiles (portraits, sport, véhicules, animaux, etc.)

On peut également utiliser le back button focus conjointement avec la mise au point mise au point continue (AI-Focus chez Canon). Normalement, si vous prenez en photo des choses susceptibles de se déplacer tels que des animaux, des êtres humains ou des véhicules, vous utilisez la mise au point continue afin de les suivre dans leurs déplacements. Le problème est qu’ils ne bougent pas forcément tout le temps et d’autres éléments peuvent passer devant votre sujet et perturber votre système de mise au point qui se mettra alors à suivre un autre individu ou animal par exemple. L’avantage ici du back button focus est qu’il vous permet de rester dans le mode AI-Servo, mais de pouvoir arrêter la mise en point temporairement tout en continuant de déclencher.

c) Pour résumer :

  • Plus besoin de désactiver la mise au point auto à chaque fois que l’on en a pas besoin (très fréquent en photographie de paysages par exemple)
  • Permet d’utiliser la mise au point auto et manuel sans passer d’un mode à l’autre (à condition que votre objectif le permette)
  • Permet d’utiliser l’autofocus avec suivi de sujet à la place du mode One shot ce qui peut être très pratique pour la photographie de rue par exemple.

 

Comment l’activer ?

Comme je ne peux pas expliquer comment configurer tous les boiters de la terre, je vais me contenter de donner la manipulation nécessaire sur les boitiers Canon à 3 chiffres (550D, 700D, etc.), ces derniers ne disposent pas d’un bouton dédié au back button focus, il va donc falloir utiliser le bouton de mémorisation de l’exposition à la place. Pour ce faire, allez dans :

  1. Paramètres
  2. Fonct. Personnalisées (C.Fn)
  3. Opération/Autres, Déclencheur/Touche verr. AE

Une fois dans ce menu, vous pouvez sélectionner quatre configurations différentes, choisissez « Verrouillage AE/Autofocus ».

Pour tous les autres boitiers, consultez votre manuel :)

 

Conclusion

La première fois que vous allez utiliser votre APN avec le back button focus, vous risquez de ne pas aimer, les habitudes ont la vie dure comme on dit. Mais une fois la phase d’adaptation terminée, ce fonctionnement vous semblera naturel et simplifie la vie dans de nombreuses situations. J’espère que ce petit article vous a plu, n’hésitez pas à me poser des questions, à partager et à aimer l’article. À bientôt et bonne photo !