La magie des 50 mm

La semaine dernière j’ai écrit un article sur les 18-55, des objectifs adaptés aux photographes débutants. Il leur manque cependant une chose : une grande ouverture. Pour combler ce manque, nous allons nous intéresser aux objectifs 50 mm.

ISO 100, f/1.4, 1/800s, Canon 50 mm f/1.4 USM, Canon 6D

 

Qu’est-ce qu’un 50 mm ?

Pour commencer, sachez qu’il s’agit d’objectifs à focale fixe (50 mm et pas de zoom) disposant d’une très grande ouverture (f/1.8 ou f/1.4 alors qu’un 18-55 a une ouverture maximale qui varie entre f/3.5 et f/5.6). La qualité optique de ces cailloux (comprenez objectifs) est également bonne voir excellente et pour couronner le tout, leurs prix sont généralement bas, oscillant entre 100 et 200€ pour les modèles f/1.8. Bref, que du bonheur !

 

Redécouvrez la faible profondeur de champ

Si vous avez lu mes articles sur les bases de la photographie, vous devez savoir comment modifier l’ouverture utilisée par votre objectif et ainsi changer la profondeur de champ de vos clichés. En jouant avec un 50 mm f/1.8 (ou 1.4) on découvre ce qu’est réellement la faible profondeur de champ. Effet WOW garantie ! :D (J’adore entendre les gens dirent WAAAAAAA en utilisant un 50 mm pour la première fois). On constate facilement une différence de profondeur de champ entre f/5.6 et f/11 par exemple, mais le rendu est très loin de celui obtenu avec du f/1.8. 

À gauche l'ouverture est de f/1.8 et à droite elle est de f/5.6. 

Ainsi, vous avez plus de possibilités photographiques, vous pouvez isoler votre sujet efficacement et rendre les arrières plans de vos images très flous. Faire ce genre de rendu est franchement agréable et on prend vite goût à la très faible profondeur de champ.

 

Votre allié dans l’obscurité

En plus des possibilités de rendus offertes par les 50 mm, ils sont également intéressants pour faire de la photographie en basse lumière. Rappelez-vous qu’une plus grande ouverture signifie que votre objectif laisse rentrer plus de lumière. Le cliché suivant a été pris à ISO 6400, f/1.4 et 1/50s :

Si j’avais utilisé un objectif disposant d’une ouverture maximale de f/5.6, ma sensibilité ISO aurait été de 102400 !!! (Pour savoir comment j’ai fait ce calcul, lisez mon article sur L’indice de lumination et la correction d’exposition) Autant vous dire tout de suite que la photo aurait été inexploitable ! Une grande ouverture vous permet donc de faire des photos là où vous ne le pourriez pas avec un autre objectif (un 18-55 par exemple). Grâce à une grande ouverture, vous pourrez aussi utiliser une vitesse d’obturation plus élevée en montant moins la sensibilité ISO, ce qui est idéale pour capturer les sujets en mouvement.

 

Une longueur focale intéressante

On dit que 50 mm est une focale standard, c’est-à-dire que le niveau de zoom ressemble à celui de la vision humaine (on est ni trop près ni trop loin). Cet angle de champ est idéal pour beaucoup de genres photographiques, rendant ces objectifs pratiques dans bon nombre de situations.

Ceci étant dit, si vous utilisez un de ces cailloux sur un appareil photo doté d’un capteur APS-C il faut appliquer un coefficient multiplicateur de 1.5X (ou 1.6X chez Canon), j’expliquerai pourquoi dans un article dédié à la taille des capteurs.

  • Chez Nikon, Sony et Pentax : 50 mm x 1.5 = 75 mm
  • Chez Canon : 50 mm x 1.6 = 80 mm

Sur les appareils APS-C, il faut donc considérer les 50 mm comme des petits téléobjectifs idéale pour du portrait et de la photographie d’objets (fleurs, etc.).

 

Un compagnon idéal

Tout comme les 18-55, les 50 mm sont généralement légers, compacts et discrets. Un de mes amis a commencé la photographie il y environ un an et comme souvent, je lui ai conseillé de prendre un 50 mm pour accompagner son 18-55 STM. Ce fut le coup de foudre immédiat ! Depuis, il a fait l’acquisition d’autres objectifs (dont l’excellent et onéreux Tamron SP 70-200 f/2.8), mais il n’a pas lâché ce petit cailloux pour autant, il l’accompagne partout. 

C’est fini pour cet article sur ces petits objectifs. N’hésitez pas à me poser des questions et à commenter l’article. Aimez, partagez et parlez de celui-ci. Et comme toujours, je vous dis à bientôt et bonne photo ! 

 

Je vous mets en lien les objectifs 50 mm de Canon et Nikon. 

Chez Canon : 

Chez Nikon :