H.C. Actions - Pack Astro

HC Actions Astro -  - Copie copie.jpg
HC Actions Astro -  - Copie copie.jpg

H.C. Actions - Pack Astro

20.00

Le pack d’actions Photoshop dédié à l’astrophotographie. Traitez vos photos du ciel nocturne avec plus de facilité et de rapidité !

Ajouter au panier

Traitez vos photos avec plus de rapidité et de simplicité grâce à ces actions Photoshop !

Qu’est-ce qu’une action Photoshop ?

Il s’agit de commandes qui s’exécutent à la suite ; ainsi, on peut faire des traitements complexes de manière rapide et simple.

Points clés du produit :

  • Actions pratiques et puissantes pour vous assister dans le traitement de vos photos

  • Mises à jour gratuites

  • Paramétrable : à l’inverse de la majorité des packs d’actions, celui-ci est paramétrable. En effet, j’ai conçu ces actions pour ma propre utilisation et comme chaque photo est unique, il me semblait évident que je devais garder le contrôle sur les traitements effectués

  • Non destructif : en traitement photo, il est important de travailler de manière non destructive afin que l’on puisse revenir ajuster des traitements plus tard si nécessaire. J’ai donc rendu les actions du pack le moins destructif possible en utilisant des objets dynamiques, des calques séparés, etc.


En combinant de multiples actions et traitements, on peut améliorer de manière significative le rendu des clichés en astrophotographie. Ici, j’ai utilisé un Flat Frame synthétique pour enlever la pollution lumineuse, les restes de vignetage et les dégradés. J’ai accentué le contraste et corrigé les couleurs avec des courbes. Ensuite, j’ai utilisé la sélection de contours pour créer un masque d’étoiles qui m’a permis de réduire la taille des étoiles et d’éliminer les halos. Enfin, j’ai accentué les micros contrastes, appliqué de la netteté optimisée pour améliorer le niveau de détail et réduis le bruit de manière sélective :

Descriptions des actions du pack

Réduction de la taille après Drizzle X2 (50% dégradés lisses) : lors des empilements, il est conseillé d’utiliser la super résolution/Drizzle. Ce paramètre améliore la précision de l’alignement des images et évite les pertes de netteté ; mais il permet également de gagner en netteté par rapport à une prise simple. Cependant, les fichiers générés sont plus lourds à traiter à cause du nombre de pixels beaucoup plus élevés. On peut généralement réduire la taille des images tout en maintenant le gain de netteté du Drizzle et c’est à ça que sert cette action !

Réduction de la taille après Drizzle X3 (33.33% dégradés lisses) : la même chose, mais pour le Drizzle X3.

Flat Frame Synthétique : cette action puissante permet d’éliminer la pollution lumineuse, les dégradés, les restes de vignetage et tout autre défaut d’uniformité de votre image en une seule fois ! Ainsi, vous pourrez traiter vos images avec beaucoup plus de simplicité et de rapidité.

Astuce : si vous débutez dans Photoshop, utilisez la version automatique qui supprime automatiquement les sujets sélectionnés. Si, au contraire, vous maîtrisez bien les outils de retouche comme le tapon de duplication, utilisez plutôt la version manuelle qui donne plus de contrôle et génère habituellement les meilleurs résultats.

Sélectionner les étoiles (plage de couleur) : cette action permet de sélectionner rapidement les étoiles d’une photo à l’aide d’une plage de couleur. Ici, la sélection se fait en mode Hautes lumières et va automatiquement détourer les étoiles lumineuses de l’image. Il vous sera ensuite proposé d’améliorer la sélection en la dilatant et en y ajoutant un contour progressif. Vous gardez le contrôle sur les étapes du processus afin que tout soit précis et adapté à votre image !

Sélectionner les étoiles (couche RVB) : cette action permet également de sélectionner les étoiles, mais en utilisant une la couche RVB de votre image. Cette méthode à l’avantage d’être plus simple et donne d’excellents résultats en astrophotographie à grand champ (Voie lactée). Comme pour la technique précédente, vous pouvez dilater la sélection et y ajouter un contour progressif. C’est ma méthode préférée pour sélectionner les étoiles sur les photos de la Voie lactée ! :)

Sélectionner les étoiles (contours) : encore une fois, cette action permet de sélectionner les étoiles, mais elle le fait d’une manière très particulière ! En effet, les deux techniques précédentes se basent sur l’intensité lumineuse alors que celle-ci détecte les contours de l’image. Elle est plus complexe à utiliser, mais a l’avantage de ne pas sélectionner par erreur les sujets lumineux comme Orion ou Andromède ; on peut ainsi sélectionner les étoiles dans une image du ciel profond sans avoir à masquer manuellement les parties de l’image que l’on ne souhaite pas affecter. C’est ma méthode préférée pour sélectionner les étoiles sur les photos du ciel profond !

Créer un masque d’étoiles à partir de la sélection : crée une sauvegarde de la sélection dans les couches du document. Je conseille fortement de sauvegarder votre sélection d’étoiles ; de cette manière, vous pouvez la réutiliser plus tard lors de l’élimination des halos ou de l’accentuation de la netteté.

Réduire la taille des étoiles sélectionnées : l’intensité lumineuse des étoiles a tendance à limiter la visibilité des nébuleuses et galaxies du ciel nocturne. Avec cette action, vous pouvez réduire la taille et l’intensité des étoiles de vos images afin de mettre en évidence vos sujets ! Ainsi, vous pouvez choisir de mettre en avant les nébuleuses et galaxies ou les étoiles, à vous de trouver l’équilibre qui vous plait.

Éliminer les halos des étoiles sélectionnées : les étoiles peuvent être entourées de petits halos sombres, ce problème est dû aux défauts optiques, mais peut également apparaitre ou s’intensifier en augmentant le contraste de vos images ou en réduisant la taille des étoiles. Cette action permet de corriger ce problème afin d’avoir des images bien plus propres et percutantes.

Accentuer les micros contrastes : cette action accentue les petits changements de tons dans votre image et peut aider à faire ressortir les détails de certaines parties de votre image comme le bulb galactique ou Rho Ophiuchi. Je préconise de l’appliquer uniquement sur les parties du ciel où c’est nécessaire en utilisant un masque de fusion.

Astuce : pour faire ressortir les détails dans les nébuleuses sombres, utilisez la version qui affecte uniquement les tons sombres.

Netteté optimisée : cette technique d’accentuation de la netteté fonctionne bien en astrophotographie et vous pouvez la combiner avec un masque d’étoiles pour ne pas accentuer les étoiles (utilisez une action de sélection pour créer le masque d’étoiles). Comme pour les micros contrastes, il y deux versions de l’action.

Réduction de bruit sélective : Lors de la réduction du bruit, on perd malheureusement en détail, ce problème est dû à la nature même de la réduction de bruit qui va rapprocher les valeurs des pixels afin de donner un rendu plus lisse et uniforme aux images. Cette action permet de remédier à ça ! En effet, le bruit est plus apparent là où le rapport signal/bruit est plus faible, c’est à dire là où il y a le moins de lumière ; on peut donc appliquer un masque de luminance qui applique la réduction de bruit uniquement aux tons sombres de l’image, maintenant ainsi la netteté de la photo tout en réduisant le bruit !

Circumpolaire/Effet Vortex : ces actions servent à générer une photo circumpolaire à partir d’une prise simple du ciel nocturne. L’action de configuration permet de paramétrer les valeurs utilisées pour créer l’image ; les autres actions permettent de répéter ces valeurs un certain nombre de fois.

Astuce : la dernière action sert à réparer les cassures qui peuvent apparaitre dans les coins de l’image. Elle fonctionne également sur les images crées à partir d'‘empilement de photos !